Municipalité durable

Les étapes d’une démarche intégrée de développement durable

Structuration de la démarche

La première étape d’une démarche intégrée de développement durable consiste à réfléchir aux enjeux de la collectivité et en identifier les objectifs, puis à planifier et structurer son déroulement et sa mise en œuvre.

Il s’agit en quelque sorte de réaliser un plan de travail précisant les orientations principales, l’approche, les grandes étapes, les ressources nécessaires, les échéanciers préliminaires et les responsabilités. De cette façon, on favorise la collaboration efficace entre les parties prenantes, puisque chacun partage une compréhension commune des objectifs et travaille dans une même direction. De plus, une structure claire et bien établie facilite la communication et le suivi, même si la démarche est susceptible d’être modifiée au cours de sa mise en œuvre.

Comment procéder?

Afin de bien structurer la démarche, il y a lieu d’identifier et de définir, le cas échéant, les éléments suivants :

  • les enjeux et les facteurs motivant l’adoption d’une démarche de développement durable, puisque ceux-ci vont influencer la vision, les orientations, les objectifs, les outils mobilisés, les échéances, etc.;
  • les objectifs à atteindre en matière de développement durable, tels améliorer la vie démocratique, augmenter la qualité de vie, répondre à certaines problématiques socioéconomiques, etc.;
  • le modèle de démarche ou le cadre de référence privilégié pour mener la démarche intégrée de développement durable, tels l’Agenda 21 local, The Natural Step, etc.;
  • les ressources humaines et financières disponibles et celles qui seront nécessaires;
  • les principales étapes et l’échéancier de réalisation, y compris les indicateurs de suivi;
  • les responsables de la démarche, tels le porteur du dossier et les personnes chargées de la réalisation et du suivi et la nature de leur rôle.

Facteurs de succès

Pour mener à bien cette étape, il faudra prêter attention :

  • au choix d’approches, d’outils et de procédures cohérents avec les motivations, les besoins et les objectifs de l’organisme en matière de développement durable;
  • aux ressources humaines et financières mobilisées par l’organisation;
  • à la participation des parties prenantes pertinentes à l’élaboration de la structure de la démarche et à la rédaction du plan de travail;
  • au besoin, à l’accompagnement par une ressource professionnelle externe.

Exemple québécois inspirant

Source : Structure de la démarche résumée pour la communication. Crédit photo : © Ville de Lévis

La Ville de Lévis a entamé une démarche d’élaboration d’un plan d’action de développement durable (PADD) au printemps 2012. Dès le départ, la Ville a ajouté aux dimensions environnementale, sociale et économique du développement la dimension de gouvernance, qui englobe les processus et règles permettant la mise en œuvre des actions du développement durable. La consultation des parties prenantes de la communauté constitue une base importante de cette démarche.

La première étape de la démarche de la Ville de Lévis a consisté à structurer le travail et à former deux comités pour en assurer la réalisation. Il s’agit du comité directeur qui est responsable des décisions courantes et du comité de suivi qui assure la mise en œuvre. De plus la Commission consultative de l’environnement, composée d’élus du conseil et de citoyens, est responsable du suivi pour le conseil de la Ville. La structure de réalisation de la démarche se résume en neuf étapes :

  • structuration du processus et formation d’un comité de travail;
  • élaboration d’un plan de communication et de mobilisation;
  • validation de la vision et adoption des principes de durabilité;
  • élaboration du diagnostic corporatif et collectif;
  • validation des objectifs et des cibles;
  • choix des actions en DD à inclure;
  • approbation du Plan d’action en DD;
  • élaboration d’un cadre de mise en œuvre et de suivi des performances;
  • dépôt des livrables.

Pour simplifier la communication avec la population et les parties prenantes, un schéma synthèse, qui reprend les quatre étapes principales, a été diffusé. Ces étapes sont le portait et le diagnostic, le choix des orientations et des cibles, la détermination des actions et l’adoption du PADD. Ce dernier comprend huit axes d’intervention et prévoit 38 objectifs qui sont répartis dans quatre sphères du développement durable, soit la gouvernance, la vie communautaire, l’économie et l’environnement.

La démarche de la Ville de Lévis est novatrice par l’élaboration d’une méthode de calcul des performances de celle-ci en matière de développement durable. Le portrait et le diagnostic présentent un diagramme dépeignant la situation en 2012 pour les quatre dimensions du développement. Réalisé à partir de plusieurs indicateurs de développement durable, cet état de la situation permettra de calculer l’avancement et l’impact des actions qui seront réalisées.

 

Sources : Site Web de la Ville de Lévis, section Environnement Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre.
Ville de Lévis (2014). Plan d’action de développement durable Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre.