Municipalité durable

Des modèles de démarches

Villes et Villages en santé

Le concept original des Healthy Cities Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre a été proposé en 1986 par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Le Réseau québécois de Villes et Villages en santé Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre, créé en 1988, est l’organisme responsable de promouvoir et soutenir cette stratégie au Québec. Il mise, pour ce faire, sur les échanges et le partage entre les municipalités, sur l'engagement des décideurs municipaux en faveur de la qualité de vie et sur leur capacité à mobiliser leurs partenaires et les citoyennes et citoyens dans l'action concrète.

Particularités de l’approche

La démarche repose sur une vision large et holistique de la santé en milieu municipal qui inclut des considérations sociales, environnementales et économiques. Ainsi, pour être en santé, une ville doit favoriser les caractéristiques suivantes :

  • un environnement propre, sans danger et de qualité;
  • une communauté forte avec un degré élevé de participation;
  • la satisfaction des besoins fondamentaux de tous;
  • une économie diversifiée, dynamique et novatrice;
  • la promotion de liens avec le passé;
  • des choix d’urbanisme cohérents;
  • des services de santé appropriés.

Dans les municipalités impliquées, le recours à l’approche de Villes et Villages en santé mène habituellement à un processus collectif qui met à contribution les principaux acteurs territoriaux pour améliorer la qualité de vie.

Les municipalités peuvent mettre en place trois types de démarche :

  1. Une démarche partenariale de développement de la communauté : la municipalité peut ainsi travailler avec les organismes du milieu et les citoyens dans la mise en œuvre d’un processus qui vise à identifier et à réaliser des projets concrets rassembleurs qui peuvent émerger à la suite d’un exercice de vision d’avenir, de portrait, etc.
  2. Une démarche de gestion municipale orientée vers la santé et la qualité de vie : cette démarche consiste à mettre en place un processus visant à intégrer la préoccupation de la santé, de la qualité de vie et du développement durable dans tous les champs de responsabilité municipale (aménagement du territoire et urbanisme, loisirs et vie communautaire, sécurité, etc.).
  3. Une démarche de planification globale et durable : les municipalités peuvent ainsi proposer une démarche structurée et rassembleuse de planification stratégique qui va dans le sens du développement durable intégré au cœur de l’approche Villes et Villages en santé.

Exemples québécois de bonnes pratiques

Ville de Rouyn-Noranda. Crédit : © 2002, Martin Guérin, «Lac Osisko», Le monde en images, CCDMD.Depuis la création du Réseau québécois de Villes et Villages en santé, plus de 200 municipalités ont réalisé des projets et mis en place des démarches autour d’enjeux liés à la qualité de vie et au développement durable. La Ville de Rouyn-Noranda a été la pionnière en mettant en place un processus collectif visant à rêver la ville idéale avec l’ensemble de la population et des organismes du milieu. Depuis 25 ans, plus de 50 projets ont été réalisés dans le cadre de cette démarche avec des retombées considérables pour améliorer les conditions de vie des citoyennes et citoyens.

Rouyn-Noranda, Ville en santé  Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre

Vers le haut