Municipalité durable

Participation publique

Dispositifs d’information

Un dispositif d’information est une communication à sens unique ou une forme de participation passive qui consiste pour l’organisme municipal à produire et à fournir des renseignements et documents à l’intention des citoyens pour leur permettre de comprendre les grandes lignes et la pertinence du projet, de la politique ou de la démarche à l’étude (par exemple, les assemblées publiques du conseil municipal et les soirées portes ouvertes).

Les exemples de dispositifs d’information présentés ici sont tous des modalités de participation du public bien connues, couramment utilisées et qui se complètent avantageusement.

La période de questions des séances publiques et des assemblées extraordinaires du conseil municipal

Une période de questions est prévue à chaque assemblée mensuelle du conseil municipal pour permettre à la population de participer au débat. C’est l’occasion pour les membres du public d’interroger leurs élus sur leurs décisions ou leurs politiques, et de démontrer leur intérêt envers des dossiers qui influent sur leur qualité de vie. Dans le cas de l’organisme municipal qui souhaite s’engager dans une démarche intégrée de développement durable, la période de questions des séances du conseil municipal peut servir d’élément déclencheur de la démarche.

L’assemblée publique d’information

L’assemblée publique (note 1) consiste à réunir les citoyens et les groupes ou organismes intéressés pour leur fournir de l’information sur un projet envisagé ou en cours d’élaboration. L’organisme municipal peut choisir de convoquer une assemblée publique pour tâter le pouls de la population avant d’entreprendre un projet ou d’élaborer une politique, pour présenter les résultats découlant d’exercices de consultation préalables ou pour recueillir les observations du public à l’égard des améliorations apportées à un projet.

Cette activité se déroule normalement en deux temps :

  1. Explication du déroulement de la rencontre et présentation du projet;
  2. Période de questions et de commentaires du public encadrée par des règles formelles et sans interaction entre les participants.
Les avantages et les limites de l’assemblée publique

La tenue d’une assemblée publique permet à tous les citoyens de recevoir la même information en même temps et de prendre connaissance des différents points de vue sur la question ainsi que des intérêts qui s’affrontent. Par contre, les possibilités d’exprimer leurs préoccupations et préférences sont freinées par les contraintes de temps associées à ce type d’échanges et, pour certains, par un malaise à parler en public.

Le rôle des élus ou des représentants de l’organisme municipal

En convoquant une assemblée publique d’information, l’organisme municipal accepte d’entendre les commentaires et les questions des citoyens. Le rôle des élus ou des représentants de l’administration municipale présents consiste donc à répondre aux questions directement, dans un langage clair et simple. Leur tâche n’est pas de chercher à convaincre l’assistance du bien-fondé d’un projet ou d’une politique, mais plutôt de prêter l’oreille aux préoccupations et valeurs exprimées par les citoyens pour en dégager de nouvelles pistes à explorer pour améliorer le projet ou la démarche.

Vers le haut

Quelques conseils pratiques pour une assemblée publique d’information réussie
  • Annoncer la tenue de l’assemblée publique d’information et sa raison d’être par divers moyens (par exemple : journal local, portail de la municipalité, bulletin municipal, invitation par la poste, etc.) et au moins sept jours à l’avance;
  • Bien préparer la présentation et en faire une simulation en essayant de prévoir les questions auxquelles il faudra répondre;
  • Après l’assemblée, examiner les commentaires ou les plaintes reçues au sujet de l’activité ainsi que la revue de presse pour évaluer l’assemblée et déterminer s’il y a lieu les améliorations ou les correctifs à apporter à l’avenir;
  • Rendre compte aux participants des suites données à l’assemblée publique et les communiquer publiquement.

La journée « Portes ouvertes »

La journée « Portes ouvertes » a aussi pour but d’informer la population au sujet de la démarche entreprise, mais elle a un caractère moins formel que l’assemblée publique d’information. Elle se déroule dans un lieu donné où les membres du public sont invités à se rendre au moment qui leur convient à l’intérieur de la plage horaire fixée pour l’événement. Sur place, des maquettes, des cartes, des dépliants et autres supports visuels ou informatifs sont mis à la disposition des citoyens, qui peuvent circuler librement pour poser des questions et échanger avec les élus ou représentants de l’administration municipale. Dans le cadre d’une démarche intégrée de développement durable, ce dispositif peut s’avérer utile pour amorcer le processus, susciter l’intérêt de la population et expliquer les différentes étapes du projet.

Les avantages et les limites d’une journée « Portes ouvertes »

Le cadre informel de l’activité favorise les contacts directs avec les citoyens en plus d’encourager les échanges entre participants. Les personnes intimidées par les micros et la prise de parole en public se sentiront plus à l’aise d’exprimer leurs idées ou préoccupations ou de poser des questions. Cette formule exige par contre la présence sur place de plusieurs membres du personnel administratif, en plus de nécessiter un plus grand investissement de temps et d’argent dans l’organisation, la préparation et la mise en place des supports visuels.

Le rôle des élus ou des représentants de l’organisme municipal

Les élus et les représentants de l’organisme qui participent à la journée « Portes ouvertes » ont le mandat d’être à l’écoute des citoyens et d’essayer de comprendre leurs points de vue et les préoccupations qu’ils soulèvent.

Quelques conseils pratiques pour une journée « Portes ouvertes » réussie
  • Choisir un endroit, une journée et une plage horaire susceptibles d’encourager la plus grande participation possible (par exemple : de 14 h à 21 h un jour de semaine, ou de 11 h à 17 h une journée de fin de semaine);
  • Annoncer la tenue de la journée « Portes ouvertes » et sa raison d’être par divers moyens pour joindre le plus de gens possible (par exemple : journal local, portail de la municipalité, bulletin municipal, invitation par la poste, médias sociaux, etc.);
  • Choisir des outils appropriés pour divulguer l’information nécessaire (par exemple : présentoirs avec documents explicatifs, diaporamas, cartes, maquettes);
  • Rédiger un compte rendu après la journée pour faire la synthèse des commentaires reçus, expliquer comment on en tiendra compte et préciser s’il y a lieu les décisions à prendre.

Vers le haut