Municipalité durable

Les critères d’une démarche intégrée de développement durable

Se doter d’une définition et couvrir les trois dimensions du développement durable

Les acteurs participant à la démarche doivent s’entendre sur une définition commune et consensuelle, comme celle issue de la Loi sur le développement durable Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre :

« Le développement durable s'entend d'un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s'appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement. »

La démarche doit ainsi couvrir les trois dimensions du développement durable et préciser leur caractère indissociable. Elle permet de sensibiliser les parties prenantes à l’importance de considérer tous les effets d’une mesure ou d’une action, ce qui implique souvent la nécessité d’effectuer des arbitrages entre les impacts environnementaux, sociaux et économiques, à court et à long terme, des choix faits par l’organisme municipal. Par exemple :

  • un projet de nature environnementale comme la préservation d’un milieu humide doit également prendre en compte les effets économiques et sociaux en plus de ses effets environnementaux;
  • un projet de nature économique comme l’implantation d’une nouvelle industrie doit considérer les effets sociaux et environnementaux;
  • un projet de nature sociale comme la création d’une banque alimentaire doit considérer les effets environnementaux et économiques.

Références pour en savoir plus

Vers le haut