Municipalité durable

Les critères d’une démarche intégrée de développement durable

S’engager formellement envers le développement durable et être responsable de sa démarche intégrée

L’engagement de l’organisme municipal envers le développement durable se traduit par l’adoption d’un document formel par le conseil de l’organisme. Cet engagement peut prendre plusieurs formes, tels une politique, un cadre de gestion, une charte, une déclaration de principes ou un plan d’action de développement durable. Il peut aussi s’inscrire dans d’autres documents tels le schéma d’aménagement et de développement ou le plan d’urbanisme.

L’adoption d’un engagement formel démontre clairement et publiquement la volonté de l’organisme d’utiliser le développement durable comme cadre de réflexion ou d’intervention. Il facilite la mobilisation d’autres acteurs du milieu.

Une démarche intégrée de développement durable doit être conduite par l’organisme municipal concerné. Son origine peut être citoyenne, mais l’organisme doit par la suite l’officialiser et en assumer la direction et le suivi. Il peut mandater un tiers pour réaliser la démarche, ou une portion de celle-ci, mais il est important qu’il en assume la responsabilité.

Le seul fait pour une municipalité d’adhérer à la démarche pilotée par sa MRC ne répond pas au critère « Être responsable de sa démarche intégrée de développement durable ». Cette adhésion doit s’accompagner de la réalisation, à l’échelle locale, d’actions concrètes et intégrées. Un partenariat avec la MRC peut permettre le partage de ressources, d’informations et d’expertises.

Exemple québécois de bonnes pratiques

Le Plan d’urbanisme durable 2012-2031 de la Ville de Dorval est un outil intégré de planification et de gestion territoriale, dont la mise en œuvre repose sur une gouvernance et un partenariat concertés et engagés. Il vise à faire de Dorval un modèle de collectivité viable et durable, en misant sur une approche écoresponsable. Ce plan d'urbanisme met ainsi de l'avant des principes comme la mixité des usages, la diversité des modes de transport, l’accessibilité aux logements, la préservation des espaces verts et naturels, etc.


Sources :
Ville de Dorval (2012). Plan d’urbanisme durable 2012-2031 Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre.

Vers le haut