Organisation territoriale

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (région 11)

Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (région 11)

La région inclut la péninsule gaspésienne, située sur la rive sud du Saint-Laurent, et comprend également, depuis 1987, Les Îles-de-la Madeleine, archipel de la partie méridionale du golfe du Saint-Laurent. La péninsule, prolongement des Appalaches, longe l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent au nord.

La Gaspésie est délimitée au sud par la Baie-des-Chaleurs et à l'ouest par la vallée de la Matapédia qui s'étend vers Mont-Joli pour boucler la boucle à Sainte-Flavie. Après avoir découvert une série d'îles qui seront baptisées plus tard Îles-de-la-Madeleine, c'est à la Pointe-Penouille, dans la baie de Gaspé, que Jacques Cartier planta une croix en 1534 pour prendre possession du territoire au nom du roi François 1er. Ce n’est que vers le milieu du XIXe siècle, avec la pêche comme activité économique principale, que débuta la colonisation.

La pêche, en tant que secteur économique, demeure une force pour la région même si la tendance est, aujourd’hui, à la diversification. La péninsule tout comme les Îles attire de nombreux touristes venus admirer le Rocher-Percé, écumer le parc Forillon, s'élancer en deltaplane du Mont Saint-Pierre ou admirer les falaises rouges de Belle-Anse (Îles de la Madeleine). Agriculture, produits du terroir, énergie éolienne, industrie forestière (Gaspésie), mines de sel (Îles-de-la-Madeleine) complètent l'exploitation des ressources régionales.

Renseignements et données statistiques

Vous trouverez d'autres renseignements sur la région Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine en consultant les pages suivantes :

Vers le haut