N° 14 – 22 décembre 2016

Publication de l’indice de vitalité économique

À la demande du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT), L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a conçu et publié l’indice de vitalité économique pour près de 1 100 localités et pour chaque municipalité régionale de comté (voir note 1).

Mise en contexte

Tel que prévu dans L’Accord de partenariat avec les municipalités pour la période 2016-2019 (ci après l’« Accord de partenariat ») et selon les modalités de l’entente intervenue entre le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) et l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), les données de l’indice de vitalité économique Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre (IVÉ) pour les années 2002 à 2014 ont été publiées par l’ISQ le 14 décembre 2016.

L’IVÉ remplace l’ancien indice de développement socioéconomique qui a été produit par le MAMOT en  2001 et en 2006. Il constitue un outil de connaissance qui permet de mesurer, à une fréquence régulière, le niveau de vitalité économique des territoires.

De ce fait, il permet de classer les localités de 40 habitants et plus (municipalités, communautés autochtones et territoires non-organisées) les unes par rapport aux autres. Celles qui ont un indice positif ont une vitalité supérieure à la plupart des localités auxquelles elles se comparent et, à l’inverse, lorsque l’indice est négatif cela indique qu’elles ont une vitalité inférieure à la plupart des localités. L’IVÉ a également été calculé à l’échelle des municipalités régionales de comté (MRC), les comparant ainsi les unes aux autres.

Par ailleurs, le classement des localités et des MRC est réparti en quintile selon la valeur de l’IVÉ. Le premier quintile représente les territoires les plus vitalisés sur le plan économique, alors que dans le cinquième quintile, on retrouve les territoires avec la plus faible vitalité économique.

Méthodologie de l’indice

L’IVÉ représente la moyenne géométrique des variables normalisées de trois indicateurs, à savoir le taux de travailleurs de 25 à 64 ans, le revenu total médian des particuliers de 18 ans et plus ainsi que le taux d’accroissement annuel moyen de la population sur une période de cinq ans. Ces indicateurs représentent chacun une dimension essentielle de la vitalité économique des territoires, soit respectivement le marché du travail, le niveau de vie et la dynamique démographique.

L’indice, conçu essentiellement à partir de données administratives et fiscales, est avant tout un indicateur de résultat. Il n’a pas pour objet de mesurer les facteurs qui sont à l’origine de la vitalité économique et ne nous renseigne pas non plus sur le degré de diversification des activités économique sur chacun des territoires.

Bien qu’il ait été produit à la demande du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, l’IVÉ a été conçu et calculé par l’Institut de la statistique du Québec et ce dernier est responsable d’en expliquer la méthodologie. Pour en connaître davantage sur la méthodologie de l’IVÉ, vous êtes invités à consulter le Rapport technique et méthodologique Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre.

Regroupement de certaines localités

Pour des raisons méthodologiques, il a été nécessaire de regrouper certaines localités. Au total, en 2014, 60 regroupements ont dû être effectués, lesquels touchent 127 localités. Les localités regroupées sont énumérées dans l’annexe I du Rapport technique et méthodologique Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre.

Utilités de l’indice

Du point de vue gouvernemental

L’IVÉ constitue un outil d’analyse et de gestion de programmes gouvernementaux. Les ministères et organismes gouvernementaux peuvent au besoin l’utiliser pour moduler leurs approches.

C’est ainsi que, dans le cadre de l’Accord de partenariat, le gouvernement s’est engagé à utiliser l’IVÉ afin de moduler une partie des montants de 5 M $ et de 15 M $ qui seront respectivement ajoutés au Fonds de développement des territoires en 2018 et en 2019 de chaque MRC, excluant l’Administration régionale Baie-James qui verra son montant de 2015 reconduit.

Ainsi, les montants ajoutés seront répartis selon les critères suivants :

  • Montant uniforme par municipalité régionale de comté (MRC) : 40  %
  • Population : 30 %
  • IVÉ de l’année précédente : 30 %.

Il est à noter que la Ville de Montréal recevra six parts dans le cadre du critère allouant un montant uniforme par MRC.

Du point de vue de la MRC

Les MRC ont maintenant pleine compétence pour favoriser le développement local et régional sur leur territoire. Elles pourront, au besoin, utiliser l’IVÉ comme outil de connaissance et d’intervention dans leurs milieux.

Information

Pour toute question d’ordre méthodologique ou pour en apprendre plus sur l’indice de vitalité économique, veuillez consulter la section du site Web de l’Institut de la statistique du Québec Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre consacrée à l’indice.

Vous pouvez aussi consulter l’information disponible sur le site Web du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire.

Pour plus d’information au sujet de ce Muni-Express, adressez-vous à la direction régionale du ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire de votre région. Pour les régions de Montréal et de Laval et pour l’agglomération de Longueuil, communiquez avec le Secrétariat à la région métropolitaine. Pour la région de la Capitale-Nationale, joignez le Secrétariat à la Capitale-Nationale Ouverture d'un site externe dans une nouvelle fenêtre.

 


Note

  1. Dans le cadre du présent bulletin, le terme MRC comprend les municipalités locales dont le territoire n’est pas compris dans celui d’une MRC. Il comprend aussi, dans le cas d’une municipalité locale dont le territoire est compris dans celui d’une agglomération, l’agglomération de la municipalité centrale. Pour les fins du présent bulletin, le terme MRC comprend aussi l’Administration régionale Baie-James.



Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire
10, rue Pierre-Olivier-Chauveau
Québec (Québec) G1R 4J3
Téléphone : 418 691-2015

La reproduction partielle ou totale de cette publication est autorisée pour des fins non commerciales à la condition d'en mentionner la source.

Vers le haut